Les Arts en Balade 2022

Posted on février 27, 2022

 

 Les clermontois connaissent bien cette manifestation : durant tout un week-end, les artistes ouvrent leur atelier aux visiteurs. Ainsi, environ 150 artistes exposent et donnent l’occasion de montrer l’envers du décor. Pour plus d’infos, cliquez sur l’image :

L’association organisatrice éponyme travaille à l’année sur de beaux projets de résidences, de créations, de mise en valeur des artistes et aussi de lieux. Bref, que du bon et du beau, depuis de longues années déjà : du 20 au 22 mai 2022, ce sera la 27ème édition de la manifestation printanière. Je profite de ce billet pour parler d’eux, comme ils font un travail formidable, en particulier Clélia, la coordinatrice.

Bref ! je piaffe d’impatience, mais… pas trop non plus : ce n’est pas très bon pour travailler avec précision. Parce que oui, cette année, j’ai été sélectionnée et je présenterai mes travaux au Labo 1880 ! Ce sera une série de cyanotypes intitulée « Miam! ». Du travail de photographie (argentique, évidemment), de contretypage, et de repro unitaire. Je suis donc à fond, je photographie, je mange ce que j’ai photographié (faut pas gâcher !) parce que mes cyanotypes représentent des fruits, des légumes et quelques autres jolis êtres qui se dégustent. Une autre manière de voir l’ordinaire et, j’espère, de lui rendre grâce.

D’autres cyanotypes seront publiés sur mon site dans la rubrique « projets ». Ah, autre chose ! J’ai aussi été sélectionnée par le Jury des Arts en Balade pour participer au Prix coup de Coeur : avec 10 autres artistes, j’exposerai au Centre socio-culturel Camille Claudel (3 rue du Maréchal Joffre à Clermont Ferrand) du 6 au 25 mai. Cette expo collective (en plus de celle du week-end du 20 au 22 mai) permettra au public de voter pour son oeuvre préférée, et de la gagner par tirage au sort. Vous n’avez d’ores et déjà aucune excuse pour ne pas y aller, et voter !

Je profite de cette vague bleue pour faire des petites et des grandes créations hors série, qui seront disponibles à tous les prix, histoire de pouvoir se faire plaisir quel que soit l’état du porte-monnaie. Par exemple, voici Ursa Minor : cyanotype, bien sûr, mais aussi : argenture à la feuille (argent véritable), broderie et origami. Dans son cadre avec verre musée (anti-reflets et anti-UV).

cyanotype hors série

 

On se voit bientôt alors ?? 😀

 

Leave a Reply